N° 19-2016

Appel aux medias : La mission LISA Pathfinder de l’ESA livre ses premiers résultats

24 mai 2016

  • English
  • German

L’ESA organise une conférence de presse afin de présenter les premiers résultats de sa mission LISA Pathfinder, démonstrateur de technologies de détection des ondes gravitationnelles.

Cette conférence aura lieu le mardi 7 juin 2016 de 11h30 à 13h00 (heure de Paris) au Centre européen d’astronomie spatiale (ESAC) situé à Villanueva de la Cañada, à proximité de Madrid (Espagne). Les représentants des médias sont attendus à partir de 11h00 (heure de Paris).

Lancé en décembre 2015, LISA Pathfinder a entamé sa mission scientifique le 1er mars dernier après avoir rejoint son orbite opérationnelle située à quelque 1,5 million de kilomètres de la Terre, en direction du Soleil. Au cœur du satellite, deux cubes identiques en or et platine sont maintenus en chute libre avec un degré de précision qui n’avait encore jamais été atteint dans l’espace.

Placer ces masses d’épreuve en mouvement en les isolant de toute force externe excepté la gravité, tel est le défi à relever pour être en mesure de concevoir et d’exploiter une future mission spatiale d’étude des ondes gravitationnelles. Ces ondes sont des déformations de l’espace-temps dont Einstein avait prédit l’existence il y a un siècle, mais dont la première observation directe, réalisée par les interféromètres laser du Ligo (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory), remonte  à quelques mois seulement.

Au cours des deux premiers mois de la mission scientifique, l’équipe Lisa Pathfinder a procédé à une série d’essais sur les masses d’épreuve afin de démontrer la faisabilité d’une mission spatiale d’observation des ondes gravitationnelles. Les résultats obtenus seront dévoilés au cours de la conférence de presse.

Programme :

11h30–11h40

Fabio Favata, responsable du Bureau de coordination, Direction de la Science, ESA - Une fenêtre sur l’univers gravitationnel pour le Programme scientifique de l’ESA

11h40–11h50

Paul McNamara, Responsable scientifique du projet LISA Pathfinder, ESA - LISA Pathfinder : Un nouveau regard sur l’Univers

11h50–12h00

Martin Hewitson, Responsable de recherche adjoint, de LISA Pathfinder, Université de Hanovre - Performances métrologiques optiques de LISA Pathfinder

12h00–12h10

Stefano Vitale,Responsable de recherche de LISA Pathfinder, Université de Trente - Premiers résultats de LISA Pathfinder

12h10–13h00

Séance de questions-réponses, avec possibilités d’interviews

 

Participation

Les demandes d’accréditation doivent être envoyées à l’adresse suivante :

https://myconvento.com/public/event_register/index/1351840

Date limite :  6 juin à 12 :00

Comment se rendre à l’ESAC : http://www.esa.int/About_Us/ESAC/Getting_to_ESAC

 

Suivre l’événement sur le web :

Diffusion en direct

Livestream.com/esa

Médias sociaux

Twitter: @esascience et @ESA_LPF, hashtag #LisaPathfinder

Reddit: Des experts de la mission répondront aux questions des internautes lors d’une session AMA (Ask Me Anything) organisée sur la plateforme communautaire et sociale Reddit le 7 juin de 14:00 à 15:00 (heure de Paris)

Adresse : https://www.reddit.com/r/IAmA

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au  développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt-deux États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays‑Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Vingt d’entre eux font également partie de l’Union européenne (UE).

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec sept autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

 

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

ESA – Bureau Relations avec les médias
Tél. : +33 1 53 69 72 99
Courriel : media@esa.int

Rate this

  • Currently 0 out of 5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Rating: 0/5 (0 votes cast)

Thank you for rating!

You have already rated this page, you can only rate it once!

Your rating has been changed, thanks for rating!

Views

159