N° 23-2016

Nomination du nouveau Directeur des Programmes d'observation de la Terre de l’ESA

14 juin 2016

  • English
  • German

Le Conseil de l’ESA qui siégeait ce jour à Paris en séance restreinte a nommé M. Josef Aschbacher Directeur des programmes d'observation de la Terre de l’ESA.

M. Aschbacher est actuellement Chef de la Planification et de la Coordination des programmes à la Direction des Programmes d'observation de la Terre, à l’ESA-ESRIN (Frascati, Italie).

Né en Autriche, il a étudié à l’Université d’Innsbruck où il a obtenu une Maîtrise puis un Doctorat en Sciences naturelles.

Il compte à son actif 35 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de l'observation de la Terre.

Sa carrière à l’ESA a commencé en 1990.

De 1994 à 2001, il a travaillé au Centre commun de recherche de la Commission européenne à Ispra (Italie), où il a occupé les fonctions d’assistant scientifique auprès du Directeur de l’Institut des applications spatiales.

Il a réintégré le Siège de l’ESA à Paris en 2001 et, en 2014, a été promu à son poste actuel où il est responsable de la planification des programmes d'observation de la Terre de l’ESA ainsi que de l’élaboration et de la mise en œuvre des décisions programmatiques et stratégiques de la Direction.

Il prend la succession de M. Volker Liebig, Directeur des Programmes d'observation de la Terre depuis octobre 2004.

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au  développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt-deux États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays‑Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. Vingt d’entre eux font également partie de l’Union européenne (UE).

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec sept autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

 

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : ESA – Bureau Relations avec les médias
Tél. : +33 1 53 69 72 99
Courriel : media@esa.int

 

Rate this

  • Currently 0 out of 5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Rating: 0/5 (0 votes cast)

Thank you for rating!

You have already rated this page, you can only rate it once!

Your rating has been changed, thanks for rating!

Views

137