Aeolus, le satellite d’étude des vents de l’ESA

18 mai 2018

Équipé d’une technologie laser de pointe pour étudier les vents qui parcourent le globe, le satellite de l’ESA Aeolus sera bientôt expédié en Guyane en vue de son lancement.

Il s’agit là de la première utilisation d’un laser UV pour réaliser de telles mesures depuis l’espace. Aeolus sondera l’atmosphère avec un laser puissant et devrait ainsi nous aider à mieux comprendre les dynamiques au niveau des tropiques et les processus influant sur la variabilité du climat, mais surtout à améliorer les prévisions météorologiques.

Compte tenu de l’incidence du temps sur de multiples aspects de nos vies, l’importance de prévisions précises pour des secteurs économiques comme l’agriculture, la pêche, le bâtiment et le transport est indéniable, sans compter que, de manière générale, les bulletins météorologiques facilitent la planification des activités sur un horizon de quelques jours. Si les prévisions ont considérablement gagné en qualité au cours des dernières années, les météorologues ont le plus grand besoin de données sur le profil mondial des vents afin de les améliorer encore.

Un événement presse est organisé chez Airbus Defence and Space à Toulouse (France) le 5 juin 2018; suivez ce lien pour plus d'informations.

Donnez votre évaluation

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4.8/5 (6 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Vues

615