Les « 16 Levers de Soleil » de Thomas Pesquet, à découvrir au cinéma

3 octobre 2018

Le long-métrage documentaire « 16 Levers de Soleil », qui retrace l’épopée spatiale de l’astronaute de l’ESA Thomas Pesquet, sort sur grand écran le mercredi 3 octobre 2018.

Pierre-Emmanuel Le Goff, le réalisateur de « 16 Levers de Soleil », a fait le choix de présenter les images à la manière d’un échange entre l’astronaute, Thomas, et l’écrivain et aviateur Antoine de Saint Exupéry, dont Thomas avait emporté les œuvres complètes à bord de la Station spatiale internationale lors de sa mission Proxima, de novembre 2016 à juin 2017.

« Mon but en acceptant de faire ce documentaire était de mettre un beau point final à la mission Proxima, » explique Thomas, qui reconnaît qu’avoir cette pression supplémentaire sur les épaules n’a pas toujours été simple à vivre. « Ce film ne faisait pas partie des objectifs de ma mission; les images ont été tournées pendant mon temps libre, avec la collaboration amicale et indispensable de mes coéquipiers à bord de la Station!».

Pierre-Emmanuel Le Goff nous emmène d’abord à Baïkonour vivre les journées qui ont précédé le décollage de Thomas, où nous assistons à des instants vécus dans l’intimité de la famille et de l’équipage. Le décollage et le voyage ensuite, l’arrivée à bord de la Station, les premières impressions, et la routine des expériences scientifiques, du sport, de l’observation de la Terre. L’actualité telle quelle est vue et ressentie par les six membres d’équipages, les fêtes, les sorties extra-véhiculaires, l’arrivée des cargos de ravitaillement, et toujours, omniprésente, la science. Le retour sur Terre du Soyouz MS-03 marque la fin des images tournées à la première personne par Thomas lui-même.

"Il a un vrai regard de cinéaste. Il nous a ramené des séquences inattendues", explique Pierre-Emmanuel Le Goff, qui avait fourni à Thomas un plan de tournage, « parce que peu de personnes le réalisent, mais un documentaire, ça s’écrit, » précise-t-il avec le sourire.

C’est le saxophoniste Guillaume Perret qui signe la bande originale du film, et le titre « Into the Infinite » a été enregistré au saxophone par Thomas lui-même à bord de la Cupola, le module européen « avec vue » de la Station spatiale internationale.

...
Avant-première au cinéma parisien Le Grand RexAccess the image

L’avant-première du film s’est déroulée le 25 septembre dernier au cinéma parisien Le Grand Rex, en présence de Thomas Pesquet et de sa compagne, Anne Mottet, de Pierre-Emmanuel Le Goff et de l’équipe de la société de production La Vingt-Cinquième Heure, du saxophoniste Guillaume Perret, d’Olivier d’Agay, directeur de la Fondation Antoine de Saint Exupéry pour la Jeunesse et petit neveu de l’aviateur, et de Philippe Willekens, directeur de la communication de l’Agence spatiale européenne. Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation était présente aux côtés de nombreuses personnalités, dont les astronautes de l’ESA Claudie et Jean-Pierre Haigneré, et d’un public venu en très grand nombre.

En partenariat avec France TV et l’ESA, la société de production La Vingt-Cinquième Heure propose également un autre documentaire, intitulé « Dans la peau de Thomas Pesquet », tourné en réalité virtuelle 360° et narré par Thomas lui-même. Ce documentaire de deux fois 15 minutes retrace l’entraînement et la mission de Thomas. Il est disponible gratuitement pour les téléphones, sous forme d’une application de réalité virtuelle, ou en film 360°. 

« CosmoRider », une version réduite à cinq minutes de ce documentaire, était également présentée lors de l’avant-première au Grand Rex par la société française Optima Reality. Installés dans un fauteuil dynamique et équipés d’un casque de réalité virtuelle, les participants étaient invités à vivre une expérience immersive totale à bord de la capsule Soyouz, de la Station spatiale internationale et en sortie extravéhiculaire.

Pour plus d’informations :

« 16 Levers de soleil », le long-métrage documentaire. Date de sortie en salles : 3 octobre 2018.

« Dans la Peau de Thomas Pesquet », un documentaire à visionner avec ou sans casque de réalité virtuelle, via une application ou le site internet

Donnez votre évaluation

  • Actuellement 4.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4.7/5 (7 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Vues

1237